Deprecated: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in /homepages/42/d174729686/htdocs/lecastel/forum/fix.php on line 109

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/42/d174729686/htdocs/lecastel/forum/fix.php:109) in /homepages/42/d174729686/htdocs/lecastel/forum/auth.php on line 352

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/42/d174729686/htdocs/lecastel/forum/fix.php:109) in /homepages/42/d174729686/htdocs/lecastel/forum/auth.php on line 353
Critique d'un spectacle de Jean Leloup
Critique d'un spectacle de Jean Leloup

Le Forum Le Castel > Spectacles de Jean Leloup > Critique d'un spectacle de Jean Leloup Connexion

sd
2003-12-20 03:24

J'ai pas lu tes posts manuefun, je suis trop crevé. Mais je vais quand même 
écrire un petit qqchose:

Set approximatif:

Intro Flûte / Arabic Beat
(Jean entre sur une chaise roulante poussée par Cyber.)
Bertha
Edgar (Avec PAS l'histoire habituelle)
Faire des Flots
La vie est laide (Jean fait chanter la foule, le résultat est excellent (pour 
une fois), mais il pousse un peu trop longtemps je crois, ca perd de son charme 
à la fin)
Think about you
(L'antiquaire) Jean s'arrête avec un Fuck You et sort de scène. C'est une fausse 
intermission. D'après les explications de Jean au début de la vraie 2e partie et 
ce que Rita nous a dit après le show, c'est une Fille qui disait "on t'aime, 
blah blah blah". Ladite fille est peut-être revenue après (pendant Each Star) 
pour jaser/engueuler les gars qui filmaient (eh oui, ils faisaient des close ups 
pour le(s) dvds today). Anyway, Rita avait l'air de trouver ca assez gratuit 
comme attitude de la part de Jean.

Retour après 2-3 minutes pour la fin de la deuxième partie:
Antiquaire (sur la chaise roulante)
Le monde est a pleurer

(Entracte)
(Just another day)/Je suis parti/La fille aux cheveux bleus
Laisse-Moi
Les Étoiles
La vallée
Cookie
Sang d'encre (Excellente version - Jean crie/nous fait crier des hey hey hey)
Voilà (avec la danse de Alex le soundman avec Swann ET Rita)
Isabelle
AESP
Each Star (excellente version, la même qu'à Drummond)

Merci, bonsoir

(Rappel)

Alger
Les Remords

Jean quitte la scène dans un cerceuil. Sur les décorations on peut lire "RIP 
Jean Le Loup".

En résumé: crissement trop court. Je m'attendait à beaucoup plus long étant 
donné les circonstance. Mais ce qui a été joué a été bien fait. L'incident de 
l'antiquaire me laisse songeur.

D'autres points à noter: on (lire emmepi et catherine, j'étais surtout le 
spectateur amusé de la situation) a confirmé que le soundman s'appelle bien Alex 
(et non Félix).

On a également jasé avec le type qui semble gérer l'enregistrement pour les 
dvds. À la question quand est-ce que ca sort, il a répondu qqchose comme: "il y 
a plusieurs (3?? EmmePi?) films. Pensez à Paques. Moi j'pars des rumeurs!"

Anyway. Pour ceux que ca intéresse, yes, I made it back home (duh!) et en 45 
minutes de moins que le prédisait yahoo maps (booo yahoo maps). J'espère 
entendre la même chose de EmmePi soon enough. Et lecon du jour: TOUJOURS faire 
confiance à EmmePi quand elle dit que ca va bien aller, même si (et surtout si) 
les gens qui doivent te vendre ton billet on loupé le rendez-vous de 30 minutes 
et qu'il restera bientôt 10 minutes avant le show.

That's all folks.

Bah! pas vraiment tout. Pendant Edgar, j'me suis surpris à penser "tiens, c'est 
la dernière fois qu'il la joue celle là." Pas vraiment un bon feeling, j'ai 
essayé d'oublier ces pensées là mais bon.

sd
2003-12-28 08:41

(Il paraît que j'aurais pu dire plus de choses dans ma critique précédente 
Essayons pour voir.)

Avant de commencer, une petite histoire de l'oncle sd! J'ai décidé d'aller à ce 
show du vendredi (depuis longtemps sold out) le mardi matin précédent quand j'ai 
vu une annonce pour un billet à vendre sur le site de Sharp (thanks dude!). 
Après m'être plus ou moins fait confirmer le billet mercredi matin, je dis à 
EmmePi "Pourquoi tu viens pas aux derniers shows?" (à ce moment là, il me 
restait 2 shows à voir). Je ne m'attendais pas vraiment à sa réponse: "trouve-
moi un billet!". Alors je mets la machine en marche et WIndsurfer arrive à la 
rescousse. Alors nous voilà, billets "confirmés" le mercredi soir, chacun plus 
ou moins 3 heures de route à faire pour se rendre à destination (moi qui fait un 
détour à Dummond, mais bon), chacun qui part sans avoir son billet en main. On 
se retrouve sur place et après une petite frousse de ma part, on a finalement 
nos billets. Ce ne sont pas les meilleures places dans la salle, mais on se 
faufile et on finit par tripper avec Johnny Go, accotés sur la scène, en plein 
centre. Après tout chemin, vous comprendrez que je pars avec un préjugé 
favorable pour ce show!

Intro Flûte / Arabic Beat: dès le début, ce n'est pas un show habituel. L'intro 
a un début extra-drum. Les gens se lèvent dès le début et se garochent dans 
l'allée et devant la scène, le balcon se vide!

Bertha: rien à signaler là, on l'a entendue une fois, on les a toutes entendues. 
Loin d'être ma préférée, mais j'imagine que c'est une bonne façon de partir le 
show ( et une fois qu'elle est faite, on est correct pour le reste du show ).

Edgar: c'est là que je commence à me dire: putain, c'est la dernière fois qu'il 
la joue celle-là. Vite, faut oublier ça et focusser sur le moment présent, ce 
que j'arrive à peu près à faire. Il ne parle pas de la fille aux cheveux bleus 
(pour fêter l'occasion?), mais il fait son fameux combo de voix qui suit sa 
guitare (ou l'inverse), ce que je ne me lasse pas d'entendre. Solide! Vraiment 
solide!

Faire des Flots: il commence à jouer avec sa guitare à la recherche, on dirait 
bien, de sons à exploiter. Et comme ça va payer plus tard! Jusqu'à maintenant 
surtout des interprétations solides à signaler. (Petite question pour ceux qui 
étaient là: c'est pendant cette chanson qu'il balance sa guitare à gauche et à 
droite au bout de sa strap?)

La Vie est Laide: "remarquez il y en a qui sont belles, intelligentes et de 
bonne humeur, remarquez, depuis quand le monde serait-il juste?" Premier vrai 
contact avec la foule quand il nous fait/laisse chanter. Jean est de bonne 
humeur! "Come on les gars, moi c'est mon dernier show, aujourd'hui y a rien qui 
passe!" Comme ça s'annonce génial pour le reste du show et comme la vie est 
belle!

Think About You

L'Antiquaire (prise 1): "Ta yeule toi sti, chu tanné de t'entendre."

(Barcelone): "Ok, salut, bye, fuck you". Que ce soit mérité ou non, ça a ben 
trop dégénéré rendu là.

(Faux entracte)

L'Antiquaire

Le Monde Est À Pleurer

Barcelone

(Entracte)

Jean commence par expliquer ce qui s'est passé, comme pour s'excuser de la fin 
de la première partie. Il précise "là ça me tente, ça me tente au boute de 
jouer!". Bonne nouvelle parce que ça peut pas se terminer dans ce mood là. "On 
va commencer le show là ok? Ready? Ready? I want to take you high!"

(Just Another Day)/L'histoire de la fille aux cheveux bleus (asti qu'était 
belle!)/Summertime/Laisse-Moi: Jean a cette capacité de nous hyptnotiser... et 
hyptnotisé je suis.

Je suis parti/(Just Another Day): guitare/voix/trompette.

Les Étoiles

La Vallée des Réputations

Cookie: Jean joue du tambour au début de la chanson.

Sang d'Encre: Au début de la chanson, Jean semble trouver une idée géniale en 
jouant avec sa guitare. Ca se transforme rapidement en hey hey hey, hey hey hey; 
hey hey hey, hey hey hey hey (répétés en centaines ensuite par la foule). Et il 
en redemande "Encore", "Lâche pas ça", "Enweille!"; il y revient encore quand 
les cuivres font leur numéro à la fin. Définitivement la meilleure partie du 
show et la meilleure Sang d'Encre de la tournée.

Voilà: "Alright, ça va bien, moi j'aime ça!" Vachement intense. Jean multiplie 
les "mouahh" en début de chanson. À un moment donné, ils sont trois à percuter 
pendant qu'Alex fait son numéro de danse avec Swann.

Isabelle

AESP

La Chambre: Charles sort de sa cachette! C'est toujours bon de le voir dans le 
spotlight!

Each Star: Il reprend la version qu'il a inventée la veille (?). La version de 
Drummond était probablement plus intense, mais celle-ci est meilleure du point 
de vue technique. Cette fois le mix est parfait et il n'a pas besoin de gueuler 
pour se faire entendre. Each star is a broken heart.

Et pour la dernière fois: Merci, bonsoir.

(Rappel)

Alger: Jean se laisse aller à la guitare dans l'introduction et le résultat est 
spectaculaire. C'est la dernière chanson complète qu'il joue en tant que Leloup 
et c'est une réussite totale. Et une pas pire façon de fermer la boucle.

Il hésite un peu, regarde son setlist, ne sait pas trop quoi jouer, puis:

Les Remmords Du Commendant: Quand le cercueil apparait, certains paniquent et 
commence à demander de jouer Les Fourmis, Voyager ou whatever. Ses dernières 
paroles: "Ah putain, ah, y en a pour longtemps hein. Ah bon, ah, ah bon, y en a 
pour... ah ok! Whoo!". Un dernier tata couché dans le cercueil et il est parti 
poussé par un sosie de Daniel Bélanger! Les musiciens poursuivent un bon 2 
minutes après la mort.

On demande Leclerc, Leclerc en rappel (celui/celle/ceux qui ont initié le 
mouvement ont eu une idée de génie!), mais ça ne fonctionne pas. Les festivités 
se terminent à 11h15. Il y a eu près de 2h20 de musique, ce qui n'est pas si mal 
pour un spectacle trop court!

NB: J'ai de "très bonnes notes" de ce show, j'vous les montrerai un jour! J'ai 
terminé l'écriture de ce texte plus d'une semaine après le show. Si vous voulez 
du spontané, allez voir mes critiques de Québec qui étaient écrites dans l'heure

Un de mes meilleurs moves de l'année: être allé à ce show!
Merci Jean, pour ta musique.
Merci EmmePi, pour tout.

Dernière mise à jour le 9 février 2013. Conception: SD. Photo par Vincent Renaud.
Cette page est conforme aux recommandations HTML 4.01 et CSS du W3C.
Contact: sdcastel@gmail.com. © Copyright 1999-2014 Le Castel.